Agamemnon - cosmohistoire2.com


Agamemnon - cosmohistoire2.com

Agamemnon, personnage incontournable des épopées antiques

Signifiant étymologiquement « constant » ou « têtu », la formule agamemnon (agamemnon : Cosmohistoire2.com) se trouve à l'origine être une qualité de Zeus. Cette qualité rend compte de la résolution et de la force du roi des dieux olympiens. En raison de leur filiation divine, les enfants d'Atrée bénéficient d'une relation hors du commun avec le panthéon grec. En effet, selon la tradition hellénique, les membres de cette famille achéenne se trouvent être des descendants du héros mythologique Tantale, fils de Zeus. Agamemnon se révèle généralement connu en tant qu'héritier du monarque de Mycènes, Atrée, et de la reine Érope. Par conséquent, la lignée de ce roi légendaire est aussi appelée les Atrides. Les comploteurs Thyeste et Égisthe s'emparèrent du trône des Atrides après avoir tué le roi Atrée de Mycènes. Les deux frères eurent la possibilité de se cacher sous la protection du souverain mythique des Spartiates, Tyndare, après s'être retrouvés bannis par les conspirateurs.

Suite à une querelle avec le chef des troupes achéennes, Achille refusa de suivre les ordres et s'enferma dans son chapiteau durant la campagne de Troie. Agamemnon s'empara en effet de Briséis, le tribut l'illustre guerrier, en dépit de sa résistance. Malgré les variations en ce qui concerne ses origines, la plupart des sources reconnaissent l'importance du frère de Ménélas pendant le siège de Troie. Bien qu'il soit dépeint comme le roi des Mycéniens dans les compositions d'Homère, le héros mythique a bénéficié du trône d'Argos selon certaines œuvres. Suite au meurtre de son père, Oreste a conçu un stratagème en vue de supprimer son oncle Égisthe et de se venger de son crime. À l'image de cet évènement, le destin des Atrides était empreint de meurtre et de vendetta aux yeux d'Homère. En fonction des œuvres analysées, Agamemnon et son frère se trouvaient être les descendants de Plisthène ou d'Atrée de Mycènes. Le monarque légendaire se révéla toutefois connu comme une figure renommée de la guerre de Troie.

L'envergure du souverain symbolique mycénien pour l'héritage historique de l'humanité

Tout au long des récits rassemblés dans l'Iliade, le souverain mycénien se démarque véritablement des autres protagonistes par sa force et sa grandeur. Toutefois, bien qu'Homère offre une grande importance à ce souverain emblématique, cette aventure épique se focalise en définitive sur Achille. Acteur majeur dans l'univers de la poésie classique, le souverain de Mycènes possède également une place notable dans les légendes de la Grèce antique. En Laconie, le descendant de Tantale s'avère entre autres prié sous l'identité de Zeus Agamemnon. Au XIXe siècle, des fouilles entreprises au sein d'une chambre funéraire de Mycènes ont permis de trouver divers artefacts inestimables ainsi que plusieurs masques en or, dont le trésor du musée d'Athènes. Toutefois, d'après les scientifiques, la confection de ces pièces antiques remonte à quelques siècles avant l'expédition contre la ville de Troie. Par conséquent, un grand débat a commencé à propos de la justesse de l'appellation de ce masque. Vu le profil du héros, Agamemnon se présente comme l'incarnation du grand monarque choisi par les dieux. Par conséquent, la malédiction de la maison des Atrides inspire vraiment les créateurs de tragédies antiques et modernes.

Commandant en chef : figure mythique de la guerre contre les Troyens

Malgré ses performances en tant que stratège, Agamemnon se fit connaître en raison de sa dispute avec Achille, le meilleur guerrier achéen. Après cette altercation, le combattant homérique se cloitra dans sa tente dans la majeure partie de l'Iliade. En rentrant dans sa ville, le souverain de Mycènes fit de Cassandre son amante et ils eurent deux enfants. La fille du roi Priam se trouvait être son trophée de guerre après la réussite de l'expédition contre les Troyens. Avant de voyager vers le royaume de Troie, la coalition achéenne s'apprêta durant presque deux ans selon les épopées immortalisées par l'artiste hellénique Homère. Conduits par Agamemnon, les embarcations et les combattants grecs appareillèrent dans la baie d'Aulis sise en Béotie.